Articles

Les Galles du Tilleul

L’identification des galles sur le tilleul est simple : sur la face supérieure de la feuille, on observe des protubérances de forme allongée de 1 à 1,5cm. Ces galles ou cécidies sont généralement fusiformes, regroupées, vertes devenant rouge vif par la suite. On parle de « galle cornue du tilleul ».

La galle est une excroissance en réaction à l’attaque d’un parasite et non une maladie. Chaque type est causée par un parasite spécifique. Dans le cas de la galle cornue du tilleul, elle est causée par des acariens microscopiques (Eriophyes tiliae et E. tiliae lateannulatus). Ce dernier ne s’observe que sur le tilleul à petites feuilles (Tilia cordata). La femelle va piquer dans la feuille pour y pondre ses œufs. L’excroissance où la larve va se développer se forme. On peut observer les nids de la processionnaire du chêne dans les branches maitresses ou sur le tronc des chênes à partir du 5ème stade de développement de la chenille (mi-juin). Même après la nymphose en juillet, les mues des chenilles et leurs poils urticants conservent leur caractère allergénique.

La présence de cet acarien se manifeste par un important « bronzage » du feuillage, très inesthétique pour les sujets d’ornement. Les feuilles flétrissent puis meurent et chutent précocement. Ceci entraîne un affaiblissement de la croissance.

Belgique et France – parasites – insectes – galles – Tilleul

Tree-Consulting, expertise de vos arbres
Suivez-nous également sur les réseaux sociaux